top of page
Rechercher

La laine de yack et le cachemire : le duel des fibres

Dernière mise à jour : 3 juin

La laine de yack, une ressource méconnue et pourtant haut de gamme et d'une grande qualité. Son homologue le cachemire, un tissu beaucoup plus connu et utilisé dans le monde du textile. On peut se demander quelles sont les différences entre la laine de yack et le cachemire ? Découvrons ensemble quelles sont les points communs et les divergences entre ces 2 produits !


La laine de yack : le yack et ses origines

Laine de ack
laine de yack

Le Yack, cet animal emblématique des hauts plateaux tibétains, est un ruminant possédant une toison magnifique. Il fournit aussi de la viande, du lait et de la peau pour les vêtements, il est un essentiel à la vie des tibétains et des mongoliens. Il est à l'Himalaya ce que le pingouin est à la banquise.

Du fait des conditions climatiques et des lieux d’élevage de l’animal, la laine a des propriétés isothermes et thermorégulatrices.

Sa laine rare et de très bonne qualité en fait d'elle un matériau luxueux.

Son histoire

Cette laine somptueuse, la reine des laines, habillait les empereurs de Chine avant que le savoir-faire ne soit perdu au début du siècle dernier, pour se faire remplacer par le cachemire. Aujourd'hui, elle renaît au sommet de ses montagnes pour débarquer dans nos latitudes et rencontre un succès auprès des maisons de Luxe.


Laine de yack : Son impact sociétal et environnemental

éleveur nomade affectuant la traite d'un yack
Eleveuse nomade et ses yacks

Le yack, un emblème mirifique pour la planète.

En plus d'être une laine 100% naturelle, éco responsable et de protéger l'animal, la laine de yack a permis de conserver des savoir-faire ancestraux ainsi que de sauver une population.

Un village comme beaucoup d'entre eux étaient en passe de désertification, migration des habitants, pauvreté, craintes... 5 ans plus tard, avec beaucoup de travail et de courage, l'aventure recommença, de nombreux artisans acquis pour l'élevage et la collecte de laine de yack, une crèche ainsi qu'une cantine ont été créés, l'éducation scolaire pour les enfants… La production de laine qui en ravit les grandes Maisons de Luxe apporte un tout nouveau tourment aux habitants, et espèrent, imaginent un futur plus amélioré, plus heureux.

Car oui, il en faut du métier, des passionnés, une culture pour réaliser une production, une récolte et un tissage qui résulte de l'excellence.

Son prix, en moyenne plus élevé que le cachemire ou d'autres laines et fibres semblables, résulte d'un travail minutieux et artisanal tout en respectant les lois de la nature et en protégeant l'environnement.

Sa production en faible quantité fait d'elle un produit noble et rare.

Le cachemire


Troupeau de chèvres
Chèvres à cachemire

Le cachemire, emblème du tissu de luxe a une histoire très ancienne. Découvrez son histoire !

La chèvre et ses origines

La chèvre cachemire, plus petite et plus ronde qu'une chèvre française, produit une fibre de laine historiquement confectionnée en Asie centrale.

Il existe 15 variétés de chèvres venant toutes d'un environnement montagneux qui s'avère idéal à l'élevage de celles-ci.

Cette laine prisée et très commercialisée est le poumon économique de ces régions d'Asie.

Un climat rigoureux et sec. Des températures et un vent glacial poussent la chèvre à se prémunir d’une laine fine, 6 fois plus fine qu'un de vos cheveux, et qui néanmoins l’aide à combattre les conditions d'un des déserts les plus froids du monde, le Gobi.

cachemire, un luxe depuis des siècles…

Le premier produit en cachemire conçu était des chaussettes et pas pour n'importe qui ! Ce fut le précieux cadeau d’un soufi persan au roi du Cachemire. Au XIVe siècle, cette laine était déjà synonyme de luxe et d’élégance, et sera rapidement commercialisée à l'international. Jean-Baptiste Decrétot, un fabricant de draps normand, rapportera du cachemire en France au début du XIXe siècle.

Un luxe devenu arnaque ?


pull en cachemire
Pulls en cachemire

Traditionnellement, la laine de chèvre est utilisée dans les steppes de Mongolie intérieure pour ses vertus thermorégulatrices. Regrettablement, notre société sur-consommatrice ainsi que la mondialisation s’en sont emparées. La production artisanale est devenue industrielle, les firmes ont été délocalisées en Chine.

Cette matière initialement précieuse et réservée au luxe est devenue la matière reine de toute chaîne de magasins qui souhaite proposer un « cachemire à moins de 100€ ».

90% de la laine produite aujourd'hui n’a plus rien à voir avec ce qu’il devrait normalement être : une fibre d’exception.

L’artisanat résiste néanmoins au Népal, un des pays les plus pauvres du monde, ainsi que certaines entreprises françaises de renom.


Laine de yack et Cachemire : qualités et durabilité

Un pull en cachemire à une moyenne de vie de 10 ans contrairement à un pull en laine de yack, qui avec un bon entretien, dure éternellement.


caractéristique de la laine de yack vs le cachemire
Laine de yack (gauche) VS cachemire

Le coût d'un pull en laine de yack est effectivement plus élevé, mais c'est un investissement, ses couleurs chaleureuses et neutres ne vous lasseront jamais et sera toujours un essentiel à avoir dans son placard ! De plus, il se révèle être "skin friendly" c'est-à-dire que la fibre de yack minimise le risque d'allergie, alors que le cachemire, aujourd'hui trop commercialisé, perd de sa valeur, et il en devient difficile de trouver un vrai produit doux, qui ne gratte pas, qui soit donc anti-allergène parmi toutes ses marques et ses prix variant de 50€ à 10 fois plus cher... Finalement, 1 pull en laine de yack durable qui respecte l'environnement vaut mieux que 5 pulls de cachemire qui ne vous dureront en moyenne 10 ans s'il est de bonne qualité !


Différence entre la fibre de Yack et le cachemire : impact environnemental


troupeu de yack
Bébé yack

"26 millions de chèvres de cachemire en 2020 pour seulement 3 millions d'habitants"

Les laines comme le cachemire ont longtemps été produites de façon artisanale et donc respectueuse de l'environnement, mais aujourd'hui ce produit de "luxe" est devenu un vrai business économique et les conséquences sont désastreuses sur l'environnement et la santé animale… Les firmes industrielles occidentales ont été délocalisées en Chine, la production est devenue intensive et a d’ailleurs déjà provoqué d’importants dégâts environnementaux. En cause : le pâturage excessif des chèvres qui dévorent toute la végétation des steppes. Avec cette surconsommation, les chèvres n'ont plus rien à manger et pendant des hivers rudes, elles meurent en masse.

Aujourd'hui ce produit est imité et vendu à des prix étonnamment bas dans les surfaces de fast fashion ce qui engendre de nouveaux problèmes écologiques.

"950 000 yacks pour 3 millions d'habitants"

La laine de yack étant beaucoup moins connue et donc moins prisée, n'est pas une référence pour la contrefaçon et appartient à la slow fashion.

L'élevage est alors toujours artisanal et se fait au cœur même des montagnes du Tibet et de Mongolie. Au vu des conditions climatiques, le yack ne produit pas de suint, aucun produit chimique n'est donc utilisé contrairement à la laine de mouton qui n'est pas écologique.

Cette fibre 100% naturelle a conquis les Maisons de Luxe qui elles aussi deviennent plus responsables pour plaire à la nouvelle génération !

Alors, considérez votre achat et aimez vos choix. Acheter de la qualité et consommer moins = plus.

74 vues0 commentaire

Comments


bottom of page