top of page

Blog Tergel: The yak and our news

 

Le yack : la nouvelle star

La laine de yack, beaucoup moins exploitée que le cachemire, est pourtant son premier rival grâce à sa douceur et son moelleux incomparable !

En effet, les maisons de Luxe se l'arrachent aujourd’hui, bye bye le cachemire, laissez place au yack, la laine star.


yack

Née dans les hauts plateaux de l'Asie centrale, cette précieuse laine de yak fut longtemps réservée pour les empereurs de Chine impériale, aujourd’hui cette fibre est plus accessible, mais reste tout de même rare.

Des troupeaux peu nombreux, un rendement de laine faible, une qualité supérieure et un savoir-faire artisanal en font d’elle, un produit d’exception qui séduit les grandes Maisons de luxe telle qu'Hermès et qui commence peu à peu à apparaître sur les célébrités.


Un incontournable de l’hiver pour chez soi ou sur soi. Cette laine aux propriétés thermobalances, absorbe et libère jusqu’à 30 % de vapeur d’eau dans l’atmosphère, ce qui vous garde au chaud en hiver et au frais en été. Le yack est un animal de très grande valeur pour les éleveurs nomades et on comprend pourquoi.

En effet, cette laine comparable à celle du cachemire possède tout de même certains avantages en plus, tels que sa protection naturelle contre les UV (parfait pour l’été), ses caractéristiques anti-allergènes (le yak convient aux peaux même les plus sensibles), et son entretien bien moins contraignant que celui du cachemire, pour une durée de vie presque éternelle.


Laine de yack : “acheter de la qualité et consommer - = +”


Les yaks sont élevés naturellement dans des steppes ouvertes et vivent dans un environnement heureux et protectionniste de l’animal.

Il n’y a ni surpopulation, ni mutelage, ni maltraitance animale, contrairement au cachemire, devenu non respectueux de l’environnement et non respectueux de l’animal.

Le yak est utilisé pour sa laine qui est récoltée au printemps par simple brossage ou à l’aide d’une tondeuse, mais aussi pour son lait, ses semences qui servent d'engrais et d’isolant thermique… l’animal est donc un réel tremplin économique pour la Mongolie, et commence à partager ses produits à l’international tout en conservant l’économie circulaire.


Le yack, une star de Mongolie, qui se révèle être l’avenir de la laine et plus particulièrement du cachemire afin de lutter contre la surconsommation, éviter les arnaques de la fast-fashion et empêcher la mort à flot des chèvres de cachemire par le manque de nourriture et de soins.


Alors considérez votre achat et laissez vous séduire par cette laine de yack star qui révolutionnera votre placard. N’hésitez pas à découvrir nos autres articles pour en apprendre plus sur cet animal qui recèle énormément de secrets !

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page